EMDR

ombres

L’EMDR est une thérapie d’intégration neuro-émotionnelle par des stimulations bilatérales alternées (mouvements oculaires ou autres) inventée par Francine SHAPIRO, psychologue américaine en 1987.

Le terme EMDR vient de l’anglais « Eye Movement Desensitization and Reprocessing », ce qui signifie « mouvement des yeux, désensibilisation et retraitement de l’information ».

Il s’agit d’une désensibilisation par des stimulations bi-latérales visuelles, auditives ou kinestésiques. Celles-ci permettent à l’événement traumatique d’être en quelque sorte « digéré » par le cerveau.

Cette technique peut s’appliquer en cas de phobies (phobie scolaire, peur de prendre l’avion, peur des araignées, des souris…), peurs irrationnelles, angoisses, addictions, troubles alimentaires, stress post-traumatique, manque de confiance en soi, tics, troubles obsessionnels compulsifs…

Cette méthode permet d’effectuer une thérapie brève.

En effet, exceptionnellement une seule séance peut être suffisante, d’autres fois 3 à 4 séances (voire plus) peuvent s’avérer nécessaires. Toutefois, cette approche semble plus efficace pour les traumatismes survenus à l’âge adulte. Pour les situations traumatisantes de l’enfance, une libération des émotions refoulées s’avère souvent plus pertinente.

Attention : Cette approche présente des contre-indications, elle n’est donc pas utilisable pour tout le monde. C’est pourquoi, elle ne peut être employée, en principe, dès la première séance, car il y a nécessité d’une mise en confiance préalable et d’une étape de vérification qu’il n’y a pas de contre-indication.